Choisir son premier vélo de route : les critères de sélection

Choisir son premier vélo de route : les critères de sélection

Dans mon dernier article je vous présentais une méthodologie de recherche pour l’acquisition de votre premier vélo de route (l’article est par ici).

Cette semaine, j’aborde les critères importants à prendre en compte pour faire votre choix. Cet article a été rédigé en collaboration avec Nicolas Martin, responsable des boutiques Cycles Veran à Lyon depuis 2000 et ancien coureur national, qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions pour alimenter cet article en connaissances professionnelles.

logo cycles veran

Voici donc quelques uns des critères de sélection les plus importants pour choisir votre future monture.

Votre pratique du vélo

Le tout premier critère à prendre en compte c’est l’usage que vous allez faire de votre vélo. On ne conseillera pas le même produit à quelqu’un qui va faire du vélo de manière régulière tout au long de l’année, qu’à quelqu’un qui fait deux ou trois sorties annuelles. Pour savoir quel type de modèle choisir, il faut donc, d’abord, déterminer votre pratique de la discipline.

La posture

La position sur le vélo est également l’un des critères les plus importants. À quoi bon avoir un vélo avec les meilleurs équipements du marché si vous n’êtes pas bien installé dessus. Une mauvaise position peut engendrer des risques de blessure et surtout moins de plaisir à rouler. Je vous recommande donc fortement de choisir une boutique qui propose un service d’étude posturale. Votre vélo sera ainsi adapté à vous et à votre posture.

Les composants

vélo de route Lapierre : guidon

Ensuite, il faut prendre en compte les composants du vélo. Privilégiez des composants de qualité notamment pour le groupe (pédalier, dérailleurs, freins…) Attention, les constructeurs mettent parfois le paquet sur certains composants au détriment d’autres. Cependant, comme l’explique Nicolas, c’est l’homogénéité des équipements du groupe qui est le plus important car ils sont faits pour fonctionner ensemble et c’est cela qui crée leur efficacité. Le cadre est aussi une caractéristique qui peut faire la différence notamment en termes de poids. Vous n’avez pas pour autant besoin d’un cadre 100% carbone pour débuter.

La taille du vélo

Sujet périlleux. Les marques constructeurs ont des cotations différentes les unes des autres. Certaines présentent leurs tailles parlent sous la dénomination XS, S, M… d’autres sous 52-54, etc. De plus, un S chez Lapierre ne vaudra pas forcément un S chez Giant. Il faut savoir que les conseils de taille revendiquées par les constructeurs sont basés sur des tailles idéales, c’est à dire celles des compétiteurs. Hors, tout comme dans le domaine de la mode, très peu de personne ont “la taille mannequin de référence”.

Nicolas me confie qu’un cycliste est toujours entre deux tailles. Il faut donc prendre le temps de réfléchir au meilleur choix, d’où l’importance de l’étude posturale réalisée par un spécialiste (dont je vous ai parlé plus haut) qui saura lui, faire le meilleur choix. Comme vous l’aurez compris, acheter son vélo sur internet (surtout son premier) peut s’avérer compliqué !

Prendre du plaisir dans votre achat

Le feeling avec le vendeur est à mon sens important. Acheter un vélo chez un spécialiste ce n’est pas juste payer et refermer la porte de la boutique dernière nous. C’est se sentir dans une relation de confiance avec le vendeur pour le suivi de son achat, notamment s’il faut réajuster les réglages du vélo en fonction de vos ressentis sur vos première sorties. Enfin, faîtes vous plaisir au niveau du design ! On est d’accord que les caractéristiques sont essentielles mais un vélo de route que vous trouvez moche ne vous donnera pas autant de plaisir qu’un vélo que vous appréciez regarder ! Le plaisir visuel est une source de motivation supplémentaire !

Quel modèle / quelle marque ?

vélo de route Lapierre

Si vous avez bien lu les critères précédents, vous savez qu’il n’y a pas de réponse toute faite à cette question. Un modèle de telle marque conviendra à une personne X mais pas à son voisin parce que pas adapté à sa pratique, à sa posture, à sa taille, à ses besoins, etc.

Le marché du vélo est large et il peut être difficile de s’y retrouver. Cependant, certaines marques le dominent. Pour l’achat d’un vélo d’entrée de gamme, il vaut mieux se tourner vers les grandes marques du marché telles que Lapierre, Giant, Trek, Scott, etc. Comme me l’explique Nicolas, un vélo entrée de gamme sous forme de pièces détachées vaut plus cher que le prix auquel nous achetons le vélo “entier”. Dans ce sens, seules les grandes marques arrivent à proposer des modèles entrée de gamme qualitatifs à des prix attractifs malgré le coût des pièces.

Sur les conseils de Nicolas, je vous recommande de prendre le temps d’évoluer. Débutez avec un vélo d’entrée de gamme mais de bonne qualité et faîtes-le évoluer au fil du temps et de vos performances. Mieux vaut d’abord maîtriser le produit et sa technique, en mesurer la valeur et découvrir le plaisir de la pratique. Si vous souhaitez évoluer par la suite, privilégiez le changement des roues. C’est l’élément qui va le plus changer le comportement de votre vélo sur vos sorties.

Avec le minimum, on peut déjà faire beaucoup”.         Nicolas martin

Live a Reply

logoblanc

Contact

Lyon, France

laplumedezazu@outlook.com

©La Plume de Zazu 2018 - All rights reserved - Mentions légales