Courir en hiver : les 6 commandements pour courir en hiver !

Courir en hiver : les 6 commandements pour courir en hiver !

L’hiver a rapidement fait son retour ! Il fait nuit de bonne heure et les températures ont bien chuté. Néanmoins les objectifs de courses à venir, eux, n’ont pas bougé. Alors comment s’équiper pour continuer à courir pendant la saison d’hiver ? Voici mes 6 commandements pour passer l’hiver à courir sans mauvaises surprises !

L’effet Bibendum tu éviteras

Quand on est gelé, on aurait envie de devenir un vrai oignon en mettant toutes les couches disponibles sur notre petit corps. Mais quand on court, le corps se réchauffe plus vite que l’on ne l’imagine. Et croyez-moi, si vous êtes trop habillé, vous n’irez pas bien loin. Non seulement vous aurez chaud mais vous allez aussi transpirer plus que d’habitude. Résultat vous perdez davantage d’eau et vous risquez de prendre froid avec vos multiples couches de vêtements trempés.

La règle d’or des 3 couches tu adopteras

Vous avez bien saisi qu’il ne faut pas trop en faire. Mais quelle quantité doit-on mettre alors ?

Quand j’ai commencé à courir, j’ai très vite entendu parler de la grande règle sacrée du runner. Les fameuses 3 couches pour rester au chaud sans en faire trop. Je t’invite à lire mon article détaillé sur la règle des 3 couches.

Des vêtements techniques tu choisiras

On commence tous avec les vêtements de sport que l’on a au fond de son placard. D’ailleurs, ces vêtements de sport non spécialisés conviennent très bien pour commencer quand on n’a pas un gros budget. Mais quand les conditions climatiques se corsent, vous verrez rapidement par vous-même qu’il vaut mieux investir dans des vêtements techniques spécialisés pour éviter les mauvaises surprises telles que l’effet hammam dans son coupe-vent en plastique. Je vous conseille d’aller voir la boutique spécialisée près de chez vous. Les conseillers pourront vous proposer des marques techniques de qualité et les produits adaptés à votre pratique. Si vous avez un budget serré, la plupart des produits Kalenji chez Décathlon se défendent bien.

Je vous propose de découvrir ma sélection de produits pour courir l’hiver très rapidement sur le blog !

Tes extrémités tu protègeras

Vos fragiles petits pieds, mains et oreilles ne doivent pas rester sur la touche. Ce sont même des zones clés à protéger pour rester au chaud. Faites le test par vous-même : sortez courir sans couvrir vos mains et votre tête un jour de froid… Ça risque de vous couper très vite l’envie de courir ! En fait, ce sont les extrémités de votre corps qui sont les premières touchées par le froid. C’est une question d’afflux sanguin. Et si vous avez froid aux extrémités, vous aurez du mal à avoir chaud tout court ! Alors pour éviter ce désagrément, pensez à couvrir votre tête avec un bonnet ou à minima vos oreilles grâce à un bandeau. Ajoutez une bonne paire de chaussettes aux pieds et des gants. Un tour de cou peut aussi être un accessoire appréciable !

Une frontale tu emmèneras 

En hiver, la plupart des moments où vous irez courir se feront dans le noir. Que ce soit le matin tôt avant d’aller travailler ou le soir à la sortie du bureau, la nuit sera malheureusement de la partie. Si vous courrez dans de grandes villes, vous pourrez la plupart du temps vous passez d’une frontale grâce à l’éclairage public. Mais en campagne, à la montagne ou dans les petites communes qui pratiquent l’extinction de l’éclairage nocturne, la frontale sera une alliée de taille ! Attention aussi à ne pas vous faire piéger par la tombée de la nuit si vous partez de jour. Elle arrive toujours vite et ce serait bête, voire dangereux, de finir votre sortie à la lumière de votre smartphone ou à tâtons dans le noir !

Aux pratiques de sécurité tu penseras

La sécurité du runner est d’autant plus préoccupante en hiver du fait du manque de visibilité. Heureusement pour nous, il existe et se développe régulièrement des dispositifs de sécurité adaptés à notre pratique. La règle principale est d’être vu, notamment par les usagers de la route. Pour cela vous pouvez opter pour des vêtements avec empiècements réfléchissants. La plupart des marques de running intègrent ces zones réfléchissantes sur leurs collections. Pour une meilleure visibilité, il existe des produits comme des LED à clipser ou sous forme de brassard qui sont peu onéreux (comptez une dizaine d’euros).

Il est aussi conseillé d’adopter quelques pratiques de sécurité pour éviter les mauvaises rencontres. Je vous prépare un article sur ces bonnes pratiques, restez dans le coin !

 

J’espère que ces petits tips vous aideront à apprécier au mieux vos entraînements hivernaux ! Vous avez d’autres astuces à partager ? 

Live a Reply

logoblanc

Contact

Lyon, France

laplumedezazu@outlook.com

©La Plume de Zazu 2018 - All rights reserved - Mentions légales