Débuter en course à pied : 8 erreurs à éviter

Débuter en course à pied : 8 erreurs à éviter

Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu’on se lance dans la folle aventure de la course à pied ? Je vous explique tout dans cet article !

Je pense que sur ce sujet là, j’ai commis à peu près toutes les erreurs dont je vais vous parler. Ce sont donc des erreurs tirées à la fois de mes mauvaises expériences et de toutes les connaissances apprises au fil des mois de pratique. J’espère qu’il pourra vous être utile pour bien débuter en course à pied.30

Erreur 1 : ne pas choisir les bonnes chaussures

La première et la plus grosse erreur lorsqu’on débute la course à pied, c’est de choisir de mauvaises chaussures. On entend souvent que pour courir il suffit d’une paire de basket et d’un short… Oui mais ce n’est pas à prendre au sens littéral. Si vous commencez à courir plusieurs fois par semaine vous vous rendrez vite compte qu’une paire de baskets adaptées à vos besoins et surtout de qualité est primordiale.

Vous voulez absolument des chaussures violettes pour aller avec votre tenue de running favorite… Pourtant il est possible que le modèle qui vous convienne n’existe par exemple qu’en noir ou rouge. Alors ce serait dommage de foncer droit vers une blessure pour une préférence esthétique non ? En plus, je suis sûre que vous deviendrez vite fan de couleurs improbables parce qu’à force de courir nos goûts esthétiques ont tendance à changer… Vous pourriez même devenir addict aux tenues de sport que vous regardiez d’un regard dédaigneux 2 années auparavant !

Pour bien choisir vos chaussures la meilleure solution c’est de se tourner vers des professionnels. N’hésitez pas à vous tourner vers des boutiques spécialisées en running. Vous pourrez ainsi faire analyser votre foulée et essayer des modèles adaptés à votre pratique, à vos objectifs, à votre foulée. Ce type de baskets est souvent plus onéreux que celles proposées dans une grande enseigne. Mais la qualité de vos chaussures et votre santé physique mérite bien quelques euros supplémentaire… En tout cas une fois blessé je vous assure qu’on préfère mettre 50 euros de plus pour ses chaussures que pour un t-shirt de marque !

Erreur 2 : négliger les produits techniques

On continue sur la lancée des erreurs liées au matériel avec cette seconde erreur : ne pas s’équiper de produits techniques. En effet au début on a tendance à pratiquer avec ce qui traîne dans nos placards et même à l’arrivée de l’hiver les premiers temps on enfile un sweat ou un coupe vent premier prix. Pourtant si vous courrez régulièrement et en toutes saisons, pensez à vous tourner vers des produits techniques qui évacuent la transpiration, vous tiennent au chaud ou au frais, coupe le vent sans vous transformer en piscine vivante à l’intérieur… la qualité et le plaisir de vos entraînements reposent aussi sur un bon choix de produits. Mieux vaut avoir une seule bonne tenue complète et la laver régulièrement que finir tous vos entraînements frigoriés ou liquéfiés !

Erreur 3 : prendre sa sécurité à la légère

Cette erreur est d’autant plus vraie (malheureusement) pour les runneuses. Quand vous partez courir seul(e) c’est toujours plus prudent de prendre quelques précautions. Si vous n’avez pas de dispositif de sécurité spécifique, pensez à prévenir quelqu’un de votre sortie en indiquant votre parcours et la durée approximative. N’oubliez pas votre téléphone et les documents qui peuvent être utiles en cas de soucis comme vos papiers d’identité, un peu d’argent, votre carte de bus… N’oubliez pas non plus de vous équiper de vêtements ou accessoires réfléchissants lorsque vous courrez de nuit afin d’être bien visibles des autres usagers et notamment des voitures !

Erreur 4 : en faire trop d’un coup

Ça peut paraître bête mais la plupart des débutants (moi y compris), ont tendance à se lancer tête baissée dans leurs entraînements pensant ainsi progresser plus vite. Ou bien on suit aveuglément des plans d’entraînements trouvés sur Internet mais qui ne sont pas franchement adaptés à quelqu’un qui ne courait jamais auparavant. Être motivé c’est bien et même très bien mais si vous voulez durer dans le temps et ne pas vous blesser bêtement (oui c’est encore mon cas…) au cours de vos 2 premières années alors prenez le temps. Chaque infime changement est un choc pour votre corps. Si vous courez 10 minutes le premier jour et 30 minutes le second c’est déjà une sacrée augmentation même si vous ne le ressentez pas, votre corps lui subit et encaisse vos élans jusqu’à qu’il ne puisse plus supporter et là c’est le drame. Alors pour ne pas augmenter votre risque de blessure ou tout simplement vous démotiver, allez y progressivement. Pour faire les choses en douceur vous pouvez vous appuyez sur les plans de la clinique du coureur.

Erreur 5 : laisser de côté le renforcement musculaire

Vous pensez que courir va rendre vos muscles solides comme l’acier ? Malheureusement c’est une erreur… Courir est davantage un sport cardio. Ainsi vous allez avoir tendance à fondre tant en masse graisseuse que musculaire. Bien entendu, à force de solliciter des groupes musculaires régulièrement, ils seront plus en forme. Mais pour autant la course à pied n’est pas un sport qui suffit pas à lui même car il n’est pas complet.
Pour éviter de nombreuses blessures dues au manque de renforcement musculaire, prenez les devants et accordez vous environ 1 à 2 séances de 30 minutes de renforcement par semaine. Si votre chaîne musculaire devient résistante et surtout de manière équilibrée vous gagnerez en puissance et en longévité !

Erreur 6 : ne pas faire d’étirements

En plus de courir il faut aussi penser à se renforcer comme nous l’avons vu. Comme si ce n’était pas déjà assez à caser dans notre emploi du temps il faut aussi penser à s’étirer. Les étirements sont souvent laissés de côté par manque de temps (et ne vous méprenez pas, je fais aussi partie de cette catégorie). On se dit que ce n’est pas si important et si on n’a pas mal quelque part, on fait l’impasse. Pourtant grâce aux étirements on pourrait éviter certaines douleurs régulières et blessures. Après votre douche (une fois que le corps est revenu à “froid”) prenez 5 à 10 minutes pour étirer vos mollets, vos ischios, vos quadriceps et votre psoas. Votre corps vous en remerciera !

Erreur 7 : ne pas varier les entraînements

Chaque semaine vous partez faire vos 10 km de footing. Vous pouvez déjà être fiers de votre assiduité. Mais si vous espérez progresser, il faut apprendre à travailler de manière variée avec plusieurs types de séance. Le fractionné vous fera travailler votre allure, l’endurance fondamentale votre capacité à courir longtemps et des séances en côtes ou escaliers favoriseront votre cardio et votre force. En général une séance de travail spécifique par semaine est un bon ratio pour débuter en plus de vos joggings habituels.

Erreur 8 : vouloir imiter ce qu’on voit sur les réseaux ou internet

Aujourd’hui sur les réseaux on voit des runners à foison. Vous verrez des coureurs participer à des 10km, des semis, des marathons, des ultras… Si cela semble si simple et accessible à travers l’écran.. et bien non ça ne l’est pas ! C’est important d’en prendre conscience car on a bien tendance à l’oublier. Chaque défi relevé est le fruit d’un entraînement spécifique, de travail et de sacrifices. Je vous prépare d’ailleurs un article plus complet au sujet de la banalisation du running et des participations aux courses.

 


En somme je dirais que la meilleure chose à faire avant de commencer c’est avant tout de prendre le temps de bien s’informer auprès de diverses sources. Professionnels de santé, sites référents, expériences, livres etc seront vos meilleurs alliés.

Quoiqu’il en soit, sachez que nous faisons tous des erreurs et moi la première ! Mais il ne faut pas en faire toute une affaire… c’est normal de se tromper, surtout si personne ne vous a donné les clés pour bien commencer. Ne vous découragez pas et prenez le temps de mieux faire, pour vous et votre corps et surtout n’oubliez pas de vous faire plaisir !

J’aurai aimé avoir certaines de ces connaissances plus tôt pour éviter certaines mauvaises conséquencesDonc n’hésitez pas à partager cet article autour de vous s’il vous a plu.

2 Comments

  • Trackback: 10 conseils pour débuter le triathlon • La Plume de Zazu
  • Pauline
    Posted 31 July 2018 17 h 02 min 0Likes

    Tres bonne article tu a raison de parler de toute ces heureux, on a tendance à trop prendre à la légère les bon conseils que l’on nous donne quand on début la course à pieds et souvent certaines erreurs peuvent rapidement nous stopper dans notre course….
    Au plaisir de te lire
    Pauline

Live a Reply

logoblanc

Contact

Lyon, France

laplumedezazu@outlook.com

©La Plume de Zazu 2018 - All rights reserved - Mentions légales