Mes petites expériences en courses d’obstacles 

Mes petites expériences en courses d’obstacles 

Dans cet article je vous raconte mes petites expériences en courses d’obstacles.

Ça consiste en quoi la course d’obstacles ?

Le parcours d’obstacles, aussi appelé OCR (Obstacle Course Racing) dans le jargon international, c’est en fait tout simplement une version du parcours militaire qui s’est démocratisée au cours des dernières années ! Une alternance entre obstacles de tout type et course à pied sur différents formats de course ! Ramper dans la boue, porter ou tirer des pneus de tracteurs, porter des sacs de sable, monter à la corde, escalader des palissades, et j’en passe.

J’ai réellement découvert cette discipline en 2016, grâce au chéri de ma cousine (Johan si tu passes par là, merci !), membre d’une association d’OCR (Les Résistants OCR)  et organisateur de l’Alpharun (course d’obstacles en Isère). Je vous parlerai de ce super moment sportif dans un prochain article. En juin 2016 a donc eu lieu la première édition de cette course. Bien informée de l’événement par ma cousine et comme mon chéri avait décidé d’y participer pour tester l’expérience, j’ai proposé mes services en tant que bénévole photographe ! J’ai adoré cette expérience (je vous en reparlerais plus en détails). C’est donc à cette occasion que j’ai découvert la discipline. Alliant force physique et mentale mais aussi cardio et technique, j’ai ressenti l’envie de tenter l’expérience un jour !

expériences en courses d'obstacles

 

Mes expériences en courses d’obstacles

Mud Day 2016

Tout a commencé par hasard en 2016 quand j’ai gagné mon dossard pour la Mud Day de Lyon 2016. J’ai donc participé à ma première course d’obstacles, dans la joie et la bonne humeur avec mon équipe de choc ! Nous n’avons pas été des fusées, loin de là, mais on a profité de la boue (de la tête aux pieds) avec une belle cohésion d’équipe. Après ce premier aperçu, je suis plus que motivée ! C’est décidé, en 2017, je participerai à l’Alpharun 2. Autant dire qu’il y avait du boulot au niveau physique… Dans ce but, j’ai donc commencé un entraînement de musculation en salle.

expériences en courses d'obstacles

 

La Renversante 2

Fin octobre a eu lieu une autre course d’obstacles iséroise : La Renversante 2. Nous nous sommes inscrits, avec mon chéri, pour voir ce que ça allait donner. Le parcours était un peu plus sportif que sur la Mud Day. Nous avons tenu un bon rythme sans pour autant viser un chrono. Une belle épreuve de complicité.

expériences en courses d'obstacles

 

L’Alpha Run 2

Poursuivant un entraînement régulier, je découvre petit à petit, des muscles dans mes petits bras. Les mois passent vite et me voilà sur la ligne de départ de l’Alpharun 2 en mai 2017, aux côtés de mon chéri, même si nous courrions en individuel (il n’était pas question que je freine son potentiel !). J’espère à ce moment là que mon entrainement me permettra de passer l’ensemble des obstacles.

Non, les 13 km de cette course n’ont pas été faciles, je ne vais pas vous mentir, mais c’était un très beau défi physique et mental pour moi. Les portés de parpaings et les rampés sous barbelés auront laissé leurs traces sur ma peau mais j’en étais tellement fière. Au final, je termine la course en 2h22 et je me retrouve qualifiée pour les OCR European Championships car 2ème dans ma catégorie (il devait pas y avoir foule pour que j’en sois là je vous le dis). Pour des raisons économiques (l’événement ayant lieu à l’étranger) mais surtout parce que j’étais pleinement consciente que je n’avais pas le niveau requis, je n’ai pas participé à ces championnats. 

expériences en courses d'obstacles

 

BarjoXtrem

Je vous invite à lire mon article sur le training BarjoXtrem.

Mud Day 2018

Les mois ont passé et j’ai eu envie de me consacrer davantage à la course à pied. J’ai donc mis de côté la musculation et ce type de courses pour lesquelles je ne me sentais plus taillée désormais.

Pourtant, plus d’un an après ma dernière participation à une course d’obstacles, j’ai gagné des dossards pour la Mud Day 2018. C’est donc l’occasion de renouer avec cette pratique. Après des mois de blessures, je n’ai plus l’entraînement adéquat pour ce type de parcours. Tant pis, on sera entre copains et on va bien s’amuser. Nous courrons tout le long du parcours et même si je suis plus lente qu’eux, nous passons tous les obstacles ensemble ! C’est aussi ça l’esprit de la course à obstacles au niveau amateur : la solidarité ! C’est ainsi que je boucle ma 4ème course d’obstacles.

Je n’ai pas prévu de m’entraîner pour d’autres courses de ce type car désormais j’ai choisi la voie de la course à pied et du triathlon. Mais si l’occasion se présente à nouveau, il y en aura peut-être d’autres à l’avenir, pour le plaisir et le fun !

expériences en courses d'obstacles

 

Vous avez déjà participé à une course d’obstacles ?

Live a Reply

logoblanc

Contact

Lyon, France

laplumedezazu@outlook.com

©La Plume de Zazu 2018 - All rights reserved - Mentions légales