Un cadre chaleureux et cosy

Une grande baie vitrée, une petite porte ancienne, un double rideau bleu turquoise. Me voilà entrée pour la première fois chez Hape Lyon. Je découvre une petite salle à l’ambiance chaleureuse et cosy. La salle arbore des tables en bois, un mur en pierre et une déco aux nuances de vieux bleu et jaune. Je tombe immédiatement sous le charme du lieu avant même d’avoir parcouru la carte.

Nous choisissons la table isolée au fond de la salle qui est plus intimiste. Un très bon choix pour se sentir seul au monde avec ses proches.

Découverte d’une carte originale

La carte est présentée sous forme d’une planchette à pince à laquelle sont accrochées les pages imprimées sur du papier kraft. J’apprécie cette touche vintage et écologique.

Une première page présente la provenance et la sélection des produits utilisés. Je trouve cette idée intéressante. Elle me permet d’en savoir plus sur la cuisine du restaurant. Je cerne rapidement qu’ici, on ne mange pas n’importe quoi. Les produits ont été sélectionné avec soin auprès de producteurs locaux.

Personnellement, je suis de plus en plus amatrice de bons produits (vous pensez que ça fait de moi une bobo ?).

Je découvre les formules du midi, les entrées, les plats et les desserts à la carte. Il y a peu de choix mais une carte succincte de qualité vaut mieux qu’une carte de produits surgelés longue comme le bras. Globalement, Hape Lyon propose deux spécialités à la carte. Vous pourrez déguster une sélection de pizzas originales ou des ravioles gratinées. Si vous n’aimez pas l’un de ces 2 plats, passez votre chemin. Du côté des boissons, j’apprécie la sélection de boissons détox mais surtout le choix de bières issues de brasseurs locaux.

Dans l’assiette…

Lors de ma première expérience chez Hape Lyon, nous avons entamé les festivités avec une assiette à partager. Elle contient une burrata, de la charcuterie et du chou kale. Bien entendu je ne pourrais pas vous parler de la charcuterie que je ne mange pas. Pour accompagner cet apéritif, mon choix se porte sur une des bières blanches aux notes d’agrume : la lunette. J’apprécie le packaging et son goût est rafraîchissant.

Pour la suite du repas, je commande la pizza 4 fromages de mes rêves joliment intitulée ici “la Perette”. Cela faisait un moment que je n’en avais pas mangé car j’avais été déçue par les dernières goûtées. Face à une sélection de fromages que j’adore, je me suis donc laissée tenter.

Une fois servie, je ne peux que me lécher les babines (une vraie morfale) face à une telle assiette ! De la fourme d’Ambert, du fromage à raclette, du chèvre frais et une burrata entière ornent une pâte atypique. L’odeur du fromage se répand comme un magnifique parfum autour de nous. Il est temps de passer à la dégustation. J’apprécie les différences de température du plat avec le mix de fromages frais et de fromages fondus. La pâte est fine et semble faite à partir d’une farine complète. Je trouve le goût vraiment à la hauteur du visuel gourmand. Après tout ça, je n’ai plus de place pour tester leurs desserts. Il va donc falloir revenir…


Je ne pouvais pas tester les deux spécialités de la maison au cours d’un seul repas et je n’ai pas non plus goûté leurs desserts… Comme je suis professionnelle (et que j’adore manger, ça tombe bien), je suis revenue pour un deuxième round la semaine suivante.

A ma deuxième visite, j’ai toujours une bonne impression du cadre. J’en profite pour tester une nouvelle bière de la carte : la Gobi. Son goût est complètement surprenant, très acidulé, j’adore ! Malgré ma merveilleuse rencontre avec la Perette, je me raisonne à prendre les ravioles afin de pouvoir vous en parler.

Le plat est servi dans une cassolette gris anthracite à deux niveaux, elle-même disposée dans une grande assiette creuse de couleur blanche. Je trouve le rendu très esthétique, bien que l’assiette soit un peu encombrante et pas indispensable. Dans le niveau supérieur se trouve une salade de chou-kale accompagnée de chèvre frais. En dessous je découvre le gratiné de ravioles, auquel j’ai fais ajouté des noix. Le gratin est très bon et les légumes croquants apportent de la fraîcheur au plat. Je transfère le fromage de ma salade pour le déguster avec les ravioles. J’aurai presque voulu qu’il y en ait davantage (oui, je suis une grande gourmande!).

C’est encore une fois une réussite gustative ! Je mets tout de même un petit bémol sur la salade pour les personnes qui n’aiment pas le chou kale !

Cette fois-ci j’ai bien l’intention de me laisser tenter par leurs desserts. Parmi le choix, je suis intriguée par les ravioles au chocolat Valrhona servies avec de la crème anglaise. J’opte finalement pour le thé gourmand qui contient un peu de chaque dessert de la carte. A première vue, je le trouve un peu cher mais une fois servie je trouve le prix justifié. Ce thé gourmand est plus que copieux ! Une tartelette entière, une verrine de ravioles au chocolat et un mélange de noix au caramel accompagnées d’une boule de glace vanille. J’ai choisi un thé blanc au sureau et à la framboise dont j’ai mangé le nom (ça commence par “le secret”). La tartelette est succulente, les noix avec la glace de Terre Adélice sont divines. Je reste un peu sceptique sur les ravioles au chocolat. J’ai été surprise par la texture et le côté fondant. La crème anglaise est très bonne, alors que ce n’est pas ma tasse de thé d’habitude. Finalement, j’ai apprécié ma portion mais je n’en aurai pas mangé une assiette entière.

Ma conclusion sur Hape Lyon

J’ai vécu deux belles expériences chez Hape Lyon avec un vrai coup de coeur pour la Perette. Je ne manquerai pas d’y retourner pour déguster leurs délicieuses pizzas. Côté budget, je trouve que c’est un bon rapport qualité-prix étant la qualité des produits.

Si vous cherchez une bonne adresse dans le 1er arrondissement de Lyon, foncez !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ou à l’enregistrer sur Pinterest !