La course à pied est pour la majeure partie d’entre nous un sport loisir. Pourtant, l’aspect sécuritaire peut parfois altérer ce plaisir. Dois-je aller courir seul(e) dans la nuit ? Quelles sont les bonnes pratiques pour courir en toute sécurité ? Qu’est-ce que je dois avoir sur moi en permanence par mesure de sécurité ? Je réponds à toutes ces questions dans cet article Running et sécurité.

Penser sécurité routière

La sécurité est avant tout un état d’esprit. Il faut donc penser « sécurité » et que cela devienne une habitude. 

  • Se rendre visible des autres usagers de la route. 

Vos meilleurs alliés seront les couleurs, la lumière et la réflexion. Optez pour des vêtements aux couleurs vives notamment en hiver afin d’être mieux vu. Choisissez des vêtements avec des pièces réfléchissantes ou des accessoires réfléchissants : brassard, gilet, clip lumineux, etc. Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques du running en hiver, je t’invite à lire cet article et celui-ci.

  • Rendre son environnement visible grâce à un dispositif d’éclairage adapté aux lieux où vous courez. 

Une petite frontale pour la ville ou une lampe plus puissante pour les zones moins éclairées. Je vous conseille la Bindi et l’Actik Core de Petz.

  • Garder une oreille et un œil sur votre environnement en permanence. 

Soyez toujours à l’écoute de ce qui se passe autour de vous pour réagir en conséquence. Par exemple, une voiture semble ralentir à votre approche, éloignez-vous d’elle. Vous apercevez une personne qui vous semble suspecte, modifiez votre trajectoire. Faîtes confiance à votre instinct. Mieux vaut être un peu paranoïaque parfois.

  • Privilégiez des routes ou sentiers sécuritaires. 

Par exemple, méfiez-vous des trous qui peuvent causer une chute ; évitez les chemins escarpés à la nuit tombée.

Adopter de bonnes habitudes

Pour courir en sécurité, vous devriez adopter certaines « bonnes habitudes ». Même si cet article s’adresse à tout le monde, il est malheureusement vrai que les femmes sont d’autant plus concernées… 

  • Prévenir votre entourage

A chaque sortie, prenez l’habitude de prévenir quelqu’un. Informez cette personne de la zone où vous partez courir ou de votre itinéraire (si vous le connaissez à l’avance). Indiquez-lui également la durée approximative de votre sortie. Si vous ne donnez plus de nouvelles par la suite, cette personne pourra donner l’alerte.

  • Éviter de courir dans des zones désertiques

Ca peut paraître de l’ordre du bon sens, mais c’est toujours bien de le rappeler. Mieux vaut privilégier des lieux où la pratique du running est fréquente. Par exemple : les parcs, les pistes d’athlétisme, les bords de cours d’eau, les avenues, les sentiers de randonnée, etc.

  • Bannir la routine

L’un de vos ennemis en matière de sécurité est la routine. En courant chaque fois au même endroit, le même jour et à la même heure, vous devenez prévisible. En évitant la routine, vous êtes moins vulnérables à des dangers prémédités.

  • Bien choisir sa coiffure

Ce conseil s’applique principalement aux filles ou aux garçons aux cheveux longs. La queue-de-cheval est une coiffure d’usage bien pratique pour courir. Néanmoins, elle est aussi plus facile à attraper par un agresseur. D’autres coiffures comme le chignon ou les tresses plaquées sont plus sécurisantes.

  • Travailler sur sa confiance en soi

C’est un triste constat, les agresseurs ont tendance à cibler des personnes qui semblent « fragiles ». Ces monstres doivent posséder un instinct animal tels les chiens qui ressentent la peur chez l’être humain. En ayant l’air inquiet, vous avez l’air d’une proie « facile ».

  • Protégez vos données sur vos applications de running.

Aujourd’hui nous avons l’habitude de partager nos sorties sportives via des applications comme Strava. Puis on les relaye sur les réseaux sociaux. Sachant que bien souvent, on part de chez soi pour courir. Pensez à définir des zones de confidentialité autour de certains lieux. Votre adresse ou celle de votre lieu de travail devraient rester privées pour votre sécurité. 

running et sécurité

Protéger votre santé

La santé dans sa pratique sportive est une chose à laquelle on ne pense pas assez. Quand vous courez à l’extérieur, vous exposez votre peau aux méfaits du soleil et de la pollution. Pour que la pratique du running ne devienne pas un danger pour votre santé, voici vos alliés :

  • De la crème solaire pour votre peau
  • Une protection pour votre tête : casquette ou visière
  • Des lunettes de soleil pour vos yeux
  • Des soins nettoyants et hydratants pour l’après-séance

Se créer un réseau de runners

Disposer d’un réseau d’amateurs de running est un véritable coup de pouce pour votre sécurité. Grâce à votre réseau de runners, vous éviterez de courir seul. 

Courir avec des amis, rejoindre des groupes de course à pied, utiliser les réseaux sociaux pour trouver des acolytes de sorties… Autant de façon de créer votre propre réseau running !

Utiliser des dispositifs de sécurité

Il existe plusieurs dispositifs sur le marché destinés aux coureurs. Parmi eux, on distingue 2 types de produits : les applications et les boutons d’alerte.

  • Les applications

ICE GeoAlert : cette application permet d’informer ses “alertés” de votre situation d’urgence.

Women Run : à la différence d’ICE GeoAlert, cette application relève davantage de la communauté. Elle nécessite de créer son groupe privé. Ensuite vous pouvez partager votre visibilité avec tout le monde, vos proches uniquement ou la communauté Womenrun. Par la suite vous pouvez prévenir votre entourage en cas de besoin grâce à l’application.

  • Les boutons d’alerte

Mon Sherif : ce bouton de sécurité se clipse à ses vêtements ou affaires. Il se porte de manière discrète. Il permet de déclencher à distance son smartphone pour réaliser l’action définie selon le nombre de pressions. Il fait en fait office de télécommande. Les actions possibles sont : appels d’urgence, sms d’information, alarme sonore et enregistrement. Je vous prépare un article test du bouton Mon Sherif.

My Keeper : My Keeper fonctionne sur le même principe que Mon Sherif. Le bouton est un peu plus large mais plus fin. Il permet d’alerter ses “gardiens” en envoyant une notification ou un SMS. Les proches reçoivent ensuite un itinéraire pour vous retrouver.

Pour créer votre réseau d’alerte, peu importe la solution choisie, pensez à choisir des personnes relativement disponibles. On connaît tous cette personne qui ne répond jamais. Même si vous l’adorez et que c’est la meilleure personne du monde ! Ne misez pas votre sécurité sur celle-ci.

La To-do List des indispensables à avoir sur soi

Si cet article t’as plu, n’hésite pas à le partager ou à enregistrer cette liste pratique sur Pinterest !