Un week-end à la campagne : entre Drôme et Isère

Un week-end à la campagne : entre Drôme et Isère

A l’occasion du Triathlon des Collines le dimanche 22 juillet, nous découvrions avec plaisir et envie les routes de la Drôme. A peine la semaine suivante avait-elle commencé que je partais en quête d’un logement pour passer un week-end à la campagne. Ne connaissant aucune ville dans ce coin, c’est tout à fait au hasard que je tapais le nom d’un village aperçu sur la carte dans ma barre de recherche Airbnb.

Organisation de notre week-end à la campagne

Je n’ai pas eu à chercher bien longtemps. La première expérience proposée m’a tout de suite tapé dans l’oeil. Une grande bâtisse (ancienne ferme) entourée de nature et de vie animale. Des hôtes à l’expérience enrichissante revenant de 3 ans de voyage en camion en famille. Tout ce qui pouvait me faire rêver réuni au même endroit et pile au moment où j’en avais le besoin.
Dans la foulée j’ai immédiatement envoyé une demande de réservation et le soir j’annonçais à mon chéri que nous partions pour le week-end dans l’Isère, à la frontière de la Drôme, vivre au rythme de la campagne et faire du sport.
Au cours de la semaine, pour faire passer le temps, nous planifions notre programme pour le week-end : running au lever du jour, sortie vélo et nage en eau libre seraient de la partie. Pas d’horaire, pas d’obligations, c’est le rythme de la campagne qui donnera le tempo de nos journées.

Découverte de notre hébergement

Vendredi, je sors du travail sans perdre une minute. Je suis tellement impatiente de partir loin de la ville et de rencontrer ce coin de paradis et ses hôtes.
Nous prenons la route aux alentours de 18h et avec chance, nous n’avons aucun bouchon sur la route. Nous arrivons vers 19h30 et c’est lee moment magique de la découverte. A peine nous arrivons près de la propriété que la sérénité bat déjà son plein au milieu de grands champs à perte de vue, d’un premier étang et des chevaux.

 

un week-end à la campagne entre Drôme et Isère : ferme un week-end à la campagne entre Drôme et Isère : étang

 

Nos hôtes nous accueillent avec beaucoup de sympathie et nous déposons nos affaires dans notre chambre après une visite de la maison.

Immédiatement nous retournons à l’extérieur pour faire le tour de cet incroyable terrain. A gauche se dévoile un petit étang près de l’enclos des poules. Au centre une vieille grange en pierre trône fièrement. Au fond du jardin se trouve le potager, un petit coin très agréable surveillé par monsieur le Bouc. Sur la partie droite du jardin, l’incroyable étang de baignade et la yourte sont un véritable coin de paradis. Un peu plus loin l’aire de jeux apporte un grain de vie supplémentaire. Devant la maison, une jolie cour avec une table ombragée par un sublime platane et un peu plus sur la droite, un salon d’extérieur qui donne envie de se prélasser des heures durant.
Nul doute, si la maison du bonheur existe, c’est ici qu’elle se trouve ! 

Un retour à la nature et aux échanges humains

Une pizza dévorée au bord de l’étang à la tombée de la nuit, une odeur naturelle de citronnelle, le bruit des grenouilles qui semblent partager un moment d’intimité, des chauve-souris qui survolent l’eau… Un peu plus tard la soirée se poursuit avec nos hôtes, confortablement installés à l’extérieur. Nous partageons nos expériences et leurs récits de voyage me transportent. Nous avons même la chance d’apercevoir un morceau de l’éclipse lunaire et la belle couleur orangée de la lune.

 

un week-end à la campagne entre Drôme et Isère : cabane un week-end à la campagne entre Drôme et Isère : chateau

 

Samedi matin, la lumière du jour et le chant incessant des oiseaux nous éveillent avec calme. Au retour de notre run matinal, nous prenons notre premier petit-déjeuner fait maison. Le café chaud, un jus d’orange frais et des pancakes en quantité que je parsème de sirop d’érable. Le festin se termine par un yaourt maison à la crème de marron. Pour 5€/personne, nous sommes comblés en qualité et en quantité !

La journée sera rythmée par le temps orageux et le retour du soleil en fin d’après-midi.

un week-end à la campagne entre Drôme et Isère : chevaux

 

un week-end à la campagne entre Drôme et Isère : rivière

 

La deuxième soirée est encore plus riche que la veille. La musique et les morceaux joués par les uns les autres à la guitare envahissent les lieux. Le second réveil et son petit-déjeuner sont tout aussi savoureux que la veille. Nous prenons le temps d’apprécier chaque instant avant de quitter les lieux et ses propriétaires puis à midi finalement, nous prenons la route. Nous allons en direction du lac des Vernets à Saint-Barthélémy de Vals pour passer la journée au bord de l’eau avant de rentrer à Lyon.

Découverte de la région entre vélo et course à pied

Durant notre week-end, nous avons roulé environ 55km sur 2 sorties et couru 6km au lever du jour. Une bonne manière d’entrevoir les paysages de la Drôme des Collines et du sud de l’Isère d’un point de vue différent. Rivières, longues nationales et champs de diverses cultures à perte de vue, passages en sous-bois, collines…

un week-end à la campagne entre Drôme et Isère : vélo débuter en course à pied : les erreurs

 


Informations pratiques

Notre logement : Etape à la ferme et petit-déjeuner à l’ombre du platane.

Comment s’y rendre ?

La voiture est le seul mode de transport pour vous rendre là-bas (à moins que vous ne partiez pour un séjour à vélo). Depuis l’Agglomération de Lyon il faut compter environ 1h de route en empruntant l’A7 et la D538 (itinéraire sans péage).

Live a Reply

logoblanc

Contact

Lyon, France

laplumedezazu@outlook.com

©La Plume de Zazu 2018 - All rights reserved - Mentions légales