A peine notre visite de Carnac terminée, nous reprenons la route en direction de Quiberon et sa presqu’île. Le temps à tendance nuageuse du matin a changé. Le ciel s’est dégagé pour laisser place à un grand ciel bleu et au soleil. Une météo idéale pour découvrir une presqu’île !

Sur la route de Quiberon

L’avantage des presqu’îles c’est qu’elles sont accessibles par la route. Une vraie chance pour nous qui n’avons pas assez de temps pour faire des excursions en bâteau.

La route pour rejoindre Quiberon est vraiment sublime et sauvage. Nous traversons notamment Plouharnel, un village de charme avec une grande baie. Comme il n’y a qu’une seule route d’accès (la D768) à la presqu’île, le trafic est dense et ralenti. L’avantage, c’est que ça me permet de prendre plus de temps pour admirer le paysage et les villages que nous croisons.

Quand nous arrivons sur la commune de Saint-Pierre-Quiberon, nous découvrons des paysages côtiers et de grandes plages sur notre droite. Nous apercevons le fort de Penthièvre, un grand édifice à flanc de falaise.

La côte sauvage de Quiberon

Nous voilà arrivés sur la commune de Quiberon. Notre but est de profiter de la côte sauvage. Nous suivons donc les panneaux routiers qui l’indiquent facilement. Nous longeons la côte une première fois en voiture avant de trouver un stationnement. Nous emportons avec nous notre pique-nique et nous trouvons un petit coin sur les falaises. C’est le paradis : il n’y a personne autour, le cadre est incroyable. Les vagues viennent frapper les rochers à quelques mètres de nos pieds et le soleil brille. Que demander de plus ? Nous restons installés dans notre cocon de nature pendant près d’une heure à profiter de chaque instant de magie qui s’offre à nous.

Nous remballons notre petit bazar et surtout on n’oublie pas nos déchets ! Ce serait vraiment une aberration de souiller un tel milieu naturel.

C’est parti pour une petite marche sur la côte, le long du sentier.

Un peu en retard sur notre planning à cause de nos péripéties à Carnac, nous écourtons la promenade. En tout cas, la prochaine fois nous ne manquerons pas de faire les 7 kilomètres de promenade entre dunes, plages et falaises. Je vous laisse admirer la beauté des paysages et ce n’est qu’un échantillon !

Le centre-ville de Quiberon

Avant de quitter la presqu’île, nous faisons un petit détour pour une pause gourmande dans le centre-ville de Quiberon. On en profite pour faire un tour à la célèbre et véritable conserverie de “La Belle Iloise”. La Belle-Îloise est une entreprise familiale fondée en 1932 à Quiberon. La boutique est un petit paradis de la conserverie avec ses boîtes de toutes les couleurs. On devient presque fan de conserves ici !

Je suis surprise de découvrir autant de produits et recettes originales autour du thon, de la sardine et du maquereau ! J’en profite pour faire quelques cadeaux utiles à ramener à la maison.

Après cette halte gourmande, nous profitons des derniers instants à Quiberon autour d’une glace de chez “Au quai des glaces” sur le port de Quiberon. Il est déjà l’heure pour nous de rejoindre la ville de Brest, prochaine étape de notre roadtrip !

Vous avez déjà été à Quiberon ? Si ce n’est pas le cas, j’espère que mon article vous aura donné envie d’y faire un tour !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ou à l’enregistrer sur Pinterest !